Wheels and Waves 2019

50 News

Festival de motards hipsters à ses débuts, le Wheels & Waves est devenu en moins de 10 ans un festival incontournable où constructeurs et équipementiers y présentent leurs produits néo-rétros. Mais c'est plus qu'un simple salon puisqu'il s'y déroule également plusieurs courses pour le moins surprenantes.
Chez RBT Classic on aime bien découvrir de nouvelles pratiques et on ne fait pas les choses à moitié, on a donc décidé de se rendre au Wheels & Waves et de participer aux 3 courses du Festival avec la même moto, une Kawasaki KX500 !

Punk's Peak Sprint Race

La première course de la semaine se déroule au sommet du Mont Jaizkibel, lieu bien connue des randonneurs et passage obligé sur la route de Saint Jacques de Compostelle, le paysage est a coupé le souffle puisque Jaizkibel est entourée par la mer avec la baie de Hendaye d'un côté et l'Atlantique de l'autre.
La course elle se déroule sur une portion de route montante. Le principe est simple : sprint 1 contre 1 avec départ au pistolet et élimination directe.

Je suis inscrit avec le KX500 et même avec plus de 25ans au compteur le KX est une petite jeune face à des anglaises des année 50-60. Je me retrouve donc en catégorie "modern" face à toute sortes de motos d'après 1975, du proto usine Royal Enfield au 600XT en passant par toute sorte de motos customisées.
N'ayant pas une vitesse de pointe impressionnante, j'ai la chance de faire de bons départs et que la piste ne soit pas extrêmement longue. Je gagne donc mes duels jusqu'à me faire éliminer en quart de finale.

   


Deus Swank Rally

Pour la seconde épreuve, on passe au tout-terrain. Direction le circuit de Saint-Pée sur Nivelle pour une course au format original.
Imaginez une longue spéciale d'enduro pimentée par une partie MX et une centaine de motos TT plus ou moins vintage. Autre originalité de taille, c'est vous qui prenait votre temps au tour avec un chrono qu'il faut lancer et arrêter soi-même. Fun garanti !




Evidemment le look est tout aussi important que la performance sur cette épreuve. Pour l'occasion on a sorti des cartons une authentique tenue JT Racing Kawasaki qui matche a merveille avec la 500. Après une bonne journée de rigolade entre amis et de chasse aux chornos au guidon de la 500, je termine 3ème de la compétition !


     


El Rollo Flat Track


Dernière course du week-end et probablement la plus attendue, le flat-track. La course, nommée El Rollo, se déroule dans un cadre magnifique au milieu de l'hippodrome de San Sebastian. Une piste de flat track éphémère y a été créée spécialement pour l'évènement.
Toujours avec ma KX 500 sur laquelle j'ai monté une roue avant en 19', 2 pneus Maxxis et ôté le frein avant, je suis inscrit en Pro, aux côté des champions de la discipline venus d'Espagne ou d'Angleterre.
La discipline n'est heureusement pas une découverte pour moi et je parviens à me qualifier jusqu'en finale Pro ou je prendrais la 8ème place finale à l'issu de belles bastons avec les 450cc. Une très belle performance.

  



Bref un expérience géniale sur l'ensemble du festival. Au-delà de l'aspect sportif, c'est également l'occasion de faire des rencontres sympa avec des passionnés de tout horizons mais aussi de passer une semaine de vacances sur la côte Basque et pourquoi pas s'essayer au surf. De notre côté le rendez-vous est prit pour la prochaine édition !

Ajouter un nouveau commentaire